Base de connaissances

Des sujets liés au brasage pour aider à l'apprentissage et à la compréhension des aspects techniques du brasage, pourquoi et comment il fonctionne, avec des conseils utiles et des petites astuces.

Formation sur site du personnel

Un programme pratique et personnalisable, avec des options qui répondent à vos besoins.

En savoir plus sur la formation

Documentation technique

Visitez notre base de connaissances pour les fiches de données de sécurité (FDS) et autres documents techniques.

Téléchargement de documents techniques

FAQ

Ci-dessous vous trouverez les questions les plus fréquemment posées et leurs réponses. Si vous avez d'autres questions, Lucas-Milhaupt dispose de chimistes, ingénieurs, métallurgistes et de personnel pour fournir une assistance technique à nos clients. envoyez-nous vos questions à info(replace this text and the parentheses with the 'at' symbol)lucasmilhaupt.com

Quelle est la différence entre le brasage et le soudage ?

Brasage - The American Welding Society (AWS ), définit le brasage fort comme un groupe de processus d'assemblage qui produisent une coalescence des matériaux en les chauffant à la température de brasage et en utilisant un métal d'apport (brasage) ayant un liquidus au-dessus de 450°C (840°F) et au-dessous du solidus des métaux de base.

Brasage tendre - Le brasage tendre a la même définition que le brasage fort à l'exception du fait que le métal d'apport utilisé a un liquidus en dessous de 450°C (840°F) et en dessous du solidus des métaux de base.

Soudage - Dans le soudage, la fusion avec la soudure se passe avec la fusion des deux métaux de base et en général un métal d'apport.

Que permet un joint brasé ?

Le brasage fournit:

  • des joints résistants
  • Plus basse temp. / coût moindre
  • Maintient l'intégrité des métaux de base
  • Assemblage facile de métaux différents
  • Bonne apparence du joint
  • Capacité facilement acquise/automatisée
Comment fonctionne le brasage ?

Le brasage crée une liaison métallique entre le métal d'apport et les surfaces à assembler. La chaleur est appliquée aux métaux de base et le métal d'apport est mis en contact avec les parties chauffées. Lorsque le métal d'apport fond, il est conduit à travers le joint par capillarité.

Quels types de formes de métal d'apport existent-ils ?

Les métaux d'apport existent en fils, laminés, poudres ou pâtes. La disponibilité dans ces formes dépend de l'alliage qui est choisi. Les préformes sont fabriquées à partir de bandes et de fils.

Qu'est-ce que l'oxydation?

Un métal au contact de l'oxygène à une tendance à l'oxydation. L'oxygène se fixe sur le métal. Les oxydes qui se forment évitent que l'alliage en fusion ne mouille le métal.

Qu'est-ce qu'un flux ?

Un flux est un composé chimique qui est appliqué et protège la surface de brasage et empêche la formation d'oxydes. Bien que le flux se dissoudra et absorbera les oxydes, les métaux qui sont assemblés doivent être bien nettoyés avant le brasage.

Quelles sont les formes de flux disponibles ?

Le flux est disponible auprès de Lucas-Milhaupt en pâte, liquide et poudre, selon le type de flux. Les flux en pâte, liquide sont tous à base d'eau tandis que les flux pour la distribution automatique sont à base de pétrole. Le flux peut également être amené au joint via le chalumeau.

Comment peut être nettoyé les résidus de flux dans les joints après le brasage ?

La meilleure façon de nettoyer les résidus de flux sur le joint aprés brasage est de tremper l'assemblage dans de l'eau chaude. Du HCl (jusqu'à 25%) peut être ajouté à l'eau pour les résidus de flux tenaces. Des nettoyants spéciaux peuvent également être achetés si nécessaire.

Quelle est la durée de conservation des flux ?

Si elles sont stockées dans le conteneur d'origine non ouvert, le flux de Lucas-Milhaupt est sous garantie pendant douze mois à compter de la date de fabrication. Cela ne signifie pas que, après douze mois, le flux n'est plus utilisable.

Comment le flux peut être reconstitué ou dilué ?

L'eau peut être utilisée pour le flux basse viscosité à base d'eau. Habituellement l'eau distillée ou désionisée est utilisée dans ce but.

Qu'est-ce que la pâte de brasage ?

La pâte à braser est un produit constitué d'alliage métallique sous forme de poudre mélangé à un liant. Lorsque cela est nécessaire, le flux est ajouté à la pâte de brasage pour assurer une protection contre l'oxydation.

Dans quelles applications utilise-t-on la pâte ?

La pâte peut être utilisée pour le brasage à la flamme, l'induction et les applications au four. Dans ces applications le flux est généralement ajouté au mélange de pâte. Lors de l'utilisation de pâte dans un four à vide ou à atmosphère, le flux n'a pas besoin d'être ajouté à la pâte.

Quelle est la durée de vie d'une pâte de brasage ?

La pâte à braser qui est conservée dans son emballage d'origine non ouvert est garanti pendant 90 jours. De même que pour le flux, cette garantie ne veut pas dire qu'après le délai de 90 jours, la pâte ne sera plus utilisable. Sa fonctionnalité peut être déterminée uniquement par la fusion de la pâte pour voir si le flux s'écoule ou non. Si l'alliage s'écoule, c'est qu'il est encore fonctionnel, à l'inverse, si des boules d'alliage se forment c'est qu'il ne l'est pas.

Quel est le jeu approprié pour le brasage ?

En général, un jeu de joint de 0,05 - 0,13 mm, va produire un joint à haute résistance lors du brasage avec du flux. Lors d'un brasage sous atmosphère contrôlé ou sous vide, le jeu du joint devrait être de 0,00 - 0,05 mm. Un grand soin doit être donné au brasage de métaux avec des coefficients de dilatation thermique différents. Le facteur de dilatation du produit doit être pris en compte pour déterminer le jeu du joint.

Quels types de configurations de joints peuvent être utilisés lors du brasage ?

Il existe plusieurs types de joints qui peuvent être utilisés. Les plus courants sont les joints bout à bout, les joints à recouvrement et des joints bout à bout à recouvrement. Des illustrations et des formules pour déterminer la longueur d'un joint à recouvrement peuvent être consultées en cliquant ici, article «Principes de conception des joints".

A quelle température doit être chauffé un four pour le brasage?

En général, le four sera chauffé à une température de 10 °C (50°F) à 38°C (100°F) au-dessus du liquidus du métal d'apport utilisé.

Quelle est la résistance d'un joint brasé ?

La résistance d'un joint brasé dépend de plusieurs facteurs différents. Ceux-ci sont : Les métaux de base à assembler; le jeu du joint; le métal d'apport utilisé. La résistance du joint varie en fonction de l'utilisation des métaux de base et des métaux d'apport. La résistance du joint dépend aussi de l'écart entre les deux métaux à assembler. Lorsque l'écart augmente, la résistance du joint diminue. Il arrive souvent, dans de bonnes conditions, que la résistance du joint brasé soit égale ou supérieure à la résistance des métaux de base.

Qu'est-ce que HANDY® One?

HANDY® One est un fil fourré qui simplifie le processus de brasage. HANDY® One est un fil fourré.Le flux est contenu dans le fil. Quand la pièce est chauffée le flux est libéré garantissant une protection contre l'oxydation. Il est disponible en métaux d'apport de multiples combinaisons de flux pour assembler presque tous les métaux habituels.

Quel alliage est recommandé pour le brasage du cuivre au cuivre ?

Dans la plupart des cas, lors du brasage du cuivre au cuivre pour des services d'air conditionné et de réfrigération, nos alliages SIL-FOS® ® seraient les plus recommandés. Le phosphore dans les alliages permet au groupe SIL-FOS® ® de ne pas utiliser de flux pour le brasage cuivre au cuivre, ces alliages sont dit auto-décapants.

Un acier inoxydable peut-il être brasé sous vide en dessous d'une température de 927°C (1700°F).

L'acier Inoxydable ne peut pas être brasé sous vide à une température inférieure à 926°C (1700°F) en raison de la possibilité de formation d'oxyde de chrome qui empêchera la mouillabilité du métal d'apport sur l'acier inoxydable. Une température de brasage sous vide d'au moins 953°C (1750°F) est habituellement recommandée pour l'acier inoxydable. Si l'acier inoxydable est plaqué de nickel, il peut être brasé à des températures inférieures à 926°C (1700°F).

Quel alliage brasé serait approprié pour le brasage d'acier série 300 qui sera soumis à un contact avec l'eau ?

Lors du brasage d'aciers inoxydables qui seront exposés à l'eau, un alliage qui contient du nickel doit être utilisé. Des exemples de ceux-ci serait EASY-FLO® 3, Braze 505, Braze 630 et Braze 403. Le nickel dans ces alliages évite la corrosion à l'intérieur de l'acier. Pour en savoir plus sur la corrosion, lisez le bulletin technique T-9 ou contactez le service technique Lucas-Milhaupt.